Friday, January 27, 2006

Dispatches from the Memory Wars

The news from France's conflict over the loi 23 février 2005 (the one that said colonization was, on the balance, good for the colonized): Chirac and the parliamentary leaders will test the constitutionality of the particular article of the law:
Comme s'accordent à le penser les juristes, le Conseil constitutionnel devrait déclarer que cette formule relève du domaine réglementaire et non de la loi. Le gouvernement pourra alors l'abroger par décret. En ayant recours à l'article 37-2 de la Constitution – idée dont Bernard Accoyer, président du groupe UMP à l'Assemblée, revendique la primeur –, Chirac, Villepin et Debré écartent une nouvelle discussion au Parlement qui aurait pu rouvrir des plaies, à droite comme à gauche.
Saying that the article is "regulative" rather than "legislative" is a big "take-back," sidestepping the resentment that the law raised. It's still to be seen how interested people, the 'colonized' and historians, will react.

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home